Blog Mode Le Petit Monde de Julie

Raté, raté et encore raté!

Souvent, l’Homme est reticent au moment de faire des photos.

Pourtant, j’ai fait les choses bien moi! Je lui ai même acheté un reflex!

Oui, parce que quelque part c’est un peu pour lui vu qu’il en est l’utilisateur principal (ou presque).

Mais non, l’Homme fait sa forte tête! Il n’écoute pas vraiment mes conseils, il s’arrête dès que quelqu’un passe et fait mine d’admirer le paysage, il râle quand je lui dis que ça ne me plait pas et surtout, il veut faire ça vite!

Pas plus de 5 voir 10 minutes grand max.

Bref, vous l’aurez compris, les photos, ça n’est pas toujours une partie de plaisir mais bon… vu que je suis incapable de m’auto-photographier, pas vraiment le choix, je préfère affronter/supporter l’Homme plutot que d’avoir des photos moches.

Bon allez, j’arrête de faire ma mauvaise langue parce que s’il lit ça, je crois que je suis fichue et que je pourrais attendre un moment avant qu’il recommence à faire l’apprenti photographe.

En plus, j’exagère, elles sont souvent réussies ses photos mais ça n’était pas vraiment le cas de celles d’hier….

Mauvais réglages, photos prises sous de mauvais angles…. etc

Bon, on a vu pire hein! Mais j’aurai bien aimé qu’elles soient réussies vu que je portais mon nouveau sweat à sequins Topshop.

PS: je réponds à vos commentaires de l’article précédent ce soir.

IMG_2814

IMG_2826

IMG_2832

IMG_2834

IMG_2838

IMG_2836

Sweat sequins // Topshop

Short // Diesel

Collants, Bottes, Bague nœud // Asos

***************************************************

Commentez
Vous aimerez aussi

Liberté d’expression…

IMG_2799

Sommes nous encore libres, nous les blogueuses, de dire ce que bon nous semble sur nos blogs?

C’est la question que je me pose depuis quelques temps.

A l’époque, alors que je n’avais qu’une centaine de visites chaque jours, que seulement quelques personnes de mon entourage étaient au courant de ma « second life » virtuelle, je parlais librement (ou presque), j’avais une certaine limite bien évidemment, il faut quand même garder une part d’intimité, je n’ai pas forcément envie que mon blog ressemble à une émission de télé réalité et qu’on connaisse tout de moi de A à Z.

Mais aujourd’hui, tout a changé, les trois quart de mon entourage est au courant et une partie me lit même régulièrement, je suis passée de quelques centaines de lectrices à plusieurs milliers et j’ai cette drôle d’impression que je ne peux plus m’exprimer librement.

D’une part parce que la plupart du temps, si on ne parle pas de « cancans », ça lance des polémiques. Ca ne me dérangerait pas plus que ça si les propos que je tiens n’étaient pas déformés et amplifiés. Tiens, ça me rappelle cette histoire avec Marion qui avait laissé un message sur le blog de Coline concernant la veste H&M qui avait déclenché la fureur d’un tas de filles qui avaient mal lu/compris(?) ce qu’elle voulait dire.

Il y a aussi le grand nombre de fois où je parle au second degré.

Moi je vous le dis, les gens ont un problème, ils prennent tout au sérieux et du coup font des histoires où il n’y a pas lieu d’en faire. Je ne vais quand même pas écrire « LOL », ou « MDR » ou encore « PTDR » après chaque phrase où je plaisante si?

J’ai cette sale impression d’être souvent jugée, scrutée ou mal comprise par certaines personnes du coup, il arrive que mes articles soient moins spontanés que ce qu’ils étaient auparavant.

Je précise que je ne parle pas de ceux/celles qui viennent cracher leur venin avec des conneries du style: « t’en as pas marre d’écrire des trucs idiots?, « et pourquoi tu mets ta bouche en avant sur les photos? C’est moche! », « et pourquoi t’écris le mot « balle », t’es complètement conne ou quoi? des balles c’est des francs mais t’es trop jeune pour le savoir… » , « tu es trop agaçante » etc etc etc

Eux, ils n’ont clairement aucune influence sur ce dont je parle puisqu’ici, je suis chez moi, j’écris ce que je veux, j’emploie les termes que je veux, point barre. D’ailleurs, ce style de commentaires, ils sont supprimés puisqu’ils n’ont clairement aucun intérêt à mes yeux.

D’autre part, il y a mon entourage.

Je suis contente qu’ils me lisent, d’ailleurs, j’ai souvent des compliments sur mes articles ou mon blog en général mais à la base, ce blog était une seconde vie comme je l’ai dit plus haut et un jour, puisqu’il avait pris beaucoup de place dans ma vie et que mine d’un crayon j’en étais fière, j’ai décidé d’en parler à certaines personnes et puis, de fil en aiguille, des personnes que je n’aurai pas forcément mis au courant de moi même l’ont été et ça, je vous assure que ça réduit considérablement ma liberté d’expression.

Ca ne me plait pas vraiment qu’on sache que j’achète une paire de shoes à 200 balles ou encore un sac à 300 sans même sourciller.

Pas toujours évident d’avoir un blog qui ne parle pas uniquement de mode mais dans lequel on donne aussi sa vision de tout (et n’importe quoi parfois).

N’allez pas croire que je n’assume pas mes propos, je ne suis simplement pas emballée par l’idée que des personnes que je cotoie régulièrement se mettent à me parler de ce que j’écris ici, tout simplement.

Sur ce, je vous laisse avec un dernier look « officier », promis, après, je me calme avec cette veste sinon, je sens que vous allez frôler l’overdose (si ça n’est pas déjà le cas)!

PS: N’ayant pas eu des offres assez intéressantes pour le Twee, je le mets sur ebay en enchères, si il y a des intéressées… Sinon, il reste encore quelques petites choses sur le vide-dressing.

IMG_2797

IMG_2800

IMG_2803

IMG_2794

Veste officier // H&M

T-shirt // Zara

Jean // Zara

Boots // Zara

Colliers // Asos

********************************************

Commentez
Vous aimerez aussi