Blog Mode Le Petit Monde de Julie

How to be happy?

100_1025

Suite à l’article précédent, comme vous l’avez compris, la philo ne m’a rien appris, ça ne m’a pas fait évoluer, penser différemment etc….

Alors je me suis posée la question « Comment suis-je devenue ce que je suis aujourd’hui? »

Ma maman m’a appris à respecter les autres, à ne pas faire ce que je ne voudrais pas qu’on me fasse, à toujours aider mon prochain, à avoir l’esprit curieux. Elle m’a inculquée des valeurs qui aujourd’hui sont importantes à mes yeux.

Elle m’a aussi appris que des choses qui peuvent sembler simples et insignifiantes peuvent embellir la vie chaque jour si on y prête attention.

Mon papa m’a appris à ne pas faire attention au regard des autres, à vivre pleinement les choses malgré le « Qu’en dira-t’on », il m’a aidée à m’endurcir, à ne pas me laisser atteindre par la méchanceté de certaines personnes et à assumer mes choix.

D’ailleurs, ce blog n’existerait pas sans ça vu le nombre de messages négatifs, bêtes et méchants que je reçois.

Donc merci Papa, grâce à toi, la bave du crapeau n’atteint pas la blanche colombe ^^

Ma grand-mère paternelle m’a appris que les futilités de la vie comme aimer être bien habillée, bien coiffée, porter de jolies chaussures etc, ça peut être tellement drôle et rendre la vie tellement plus jolie parfois.

Ma grand-mère maternelle m’a appris que dans la vie, il ne fallait compter que sur soi et ne pas trop en attendre des autres, de cette façon on évite la déception.

Mon grand-père m’a appris à toujours ressortir le positif de chaque situation aussi négative soit-elle et à ne jamais baisser les bras.

Mon oncle m’a appris à observer et emettre un avis sans jamais porter de jugement.

Ce sont toutes ces personnes qui ont contribuées, chacune à leur façon, à faire de moi ce que je suis aujourd’hui et je leur en suis très reconnaissante.

Alors à chaque moment de ma vie un peu dur, je pense à tout ça et je ne me laisse jamais abattre.

Je peux dire que je suis heureuse malgré le fait que je n’ai pas exactement la vie que j’imaginais il y a quelques années.

Avant, je pensais que c’était le montant de son compte en banque ou le statut social qui rendaient la vie plus belle,mais je me trompais, c’est bel et bien la façon dont on la voit et sa façon de la mener qui comptent le plus.

Décider d’être heureux et en accord avec soi même, n’est ce pas là le plus important?

Voilà, ce sera tout pour la séquence émotion du jour 😉

100_1026

100_1029

Commentez
Vous aimerez aussi

N’importe quoi….

100_1011

100_1006

100_1007

100_1013

100_1017

100_1015

Robe // Naf Naf

Boots open toe // Bronx

Bague // Magali Maroquinerie

******************************************

Commentez
Vous aimerez aussi