Blog Mode Le Petit Monde de Julie

No Make Up

Je ne sais pas trop par où commencer cet article et je m’excuse d’avance s’il part dans tous les sens mais ce que je sais, c’est que j’ai envie de l’écrire.

Toute gamine, je voyais les filles dans les magazines et à la télé et j’avais envie de grandir et de leur ressembler. Je n’ai pas attendu bien longtemps. J’ai été vite. Trop vite. À 12 ans, à peine ado, je me tartinais de maquillage. Comme si mettre du fond de teint, du fard à paupières et du rouge à lèvres allait faire de moi une autre personne. Une grande fille. Aussi jolie que celles des magazines. Je n’ai même pas envie de parler des torchons qui montrent les stars sans maquillage et qui vous font croire qu’on ne peut être beau qu’avec…

Et ça n’a jamais arrêté. J’ai continué à me maquiller religieusement. Chaque matin devant mon miroir. À 15, 20, 25, 31 ans.

Jusqu’à il y a 3 mois où j’ai chopé un problème à un oeil que les ophtalmo n’arrivent pas à diagnostiquer, ni à soigner. Je vous passe les détails mais pour faire simple, j’ai l’impression d’avoir un grain de sable dans l’oeil du matin au soir, quasi non stop et rien ne me soulage. Comment vous dire que le maquillage (hormis du teint), c’est juste No Way.

Et… j’ai honte.

Honte devant ma famille, mes amis qui ont l’habitude de me voir maquillée. Encore plus devant les connaissances du blog. Ceux qui voient ces photos où peu de défauts dépassent contrairement à la réalité.

Je me rends compte que je n’arrive pas à m’accepter au naturel et je trouve ça bien triste à 31 ans. J’essaie de ne pas être trop dure envers moi même pour un sujet si futile mais c’est difficile.

Comme si le maquillage faisait de moi quelqu’un de plus sûr alors que sans, je me sens « nue », sans aucune confiance en moi et je n’aurai jamais pris conscience de tout ça sans ce problème qui m’empêche de me maquiller. Un mal pour un bien finalement.

À l’ère de la « perfection » d’Instagram (j’insiste sur les guillemets) et des réseaux sociaux en général, je me demande comment les choses vont évoluer. Surtout quand je vois des gamines qui ne supportent pas de se voir « sans filtre » sur Snapchat.

Alors à mon petit niveau, j’ai envie d’essayer de changer. Dans ma vie de tous les jours déjà. Sortir plus souvent sans maquillage pour m’habituer moi mais aussi mon entourage et ne plus entendre  un « Ouh tu as l’air fatiguée aujourd’hui! Tout va bien? » à chaque fois que je suis en mode no makeup. Et tant pis pour les personnes qui diront que je suis méconnaissable sans mascara, fards à paupière et tout le tralala. De toute façon, ils ne le diront pas devant moi alors… Est-ce bien si grave finalement? (Oui, j’essaie de me persuader au passage);

Et puis par ici et sur les réseaux sociaux, poster plus de photos de moi sans (ou avec moins de) maquillage. Juste pour habituer l’oeil parce qu’à force de voir toujours des visages maquillés/photoshopés et lissés, on finit tous par croire que c’est ça la réalité et NON! On en est même très loin! Tant pis si ces photos là sont moins aimées que les autres, elles auront le mérite d’être « vraies ».

C’est cette photo de Chloe Miles (+ ce qui m’arrive en ce moment) qui m’a motivée à écrire ce post. Au premier coup d’oeil, j’ai été surprise. J’ai trouvé ça bizarre pendant 1/4 de secondes puis en regardant vraiment la photo, je l’ai trouvée tellement jolie. Finalement peut-être plus que celles où elle est maquillée. Je crois que je fais une overdose de contouring, de fesses à la Kardashian et gros pectoraux. Comme un besoin de voir autre chose. Plus de réalité et moins de choses enjolivées TOUJOURS de la même façon.

Alors voilà, pour finir cet article, je vous poste une photo de ma tête, sans make up. Rien du tout (et ça c’est hyper dur pour moi). Je n’ai pas une peau parfaite, j’ai même quelques imperfections et des petites rides qui commencent à se creuser. Je n’ai pas un nez en trompette, ni une énorme bouche. Je n’ai pas de grand cils recourbés. Je suis juste moi et c’est très bien comme ça finalement! (Oui, j’essaie encore de me persuader mais je suis sûre que je vais finir par y arriver).

Et vous? Votre expérience avec le maquillage? J’aimerai beaucoup en savoir plus sur vous à ce sujet.

Commentez
Vous aimerez aussi
52 commentaires
  • Puffetta le

    Bonjour,

    J’ai mené ce genre de réflexion l’an dernier. Ma peau était devenu hyper réactive et c’était très compliqué. J’ai passé plus d’un mois sans maquillage… Pour être honnête, ça n’a pas changé grand chose dans ma vie… Mon mari s’en fout royalement par exemple! Mais, ayant 10 ans de plus que toi, je me trouvais la mine fatiguée et ça me manquait, donc j’ai repris… Mais je reste soft, très soft. Le teint, c’est juste du fond de teint minéral et je fais les yeux, c’est tout. Jamais de blush, jamais les lèvres (ça me va pas).
    J’ai pris pas mal de recul justement à tout ce que l’on peut voir partout. Le contouring, c’est pas pour la vraie vie par exemple… Et les filles super maquillées, avec un visage digne de photoshop, les hommes n’aiment pas ça en général… Et perso, les fesses de Kardashian, je trouve ça assez moche en vérité!!! Il faut se faire sa propre vie, avec ses qualités et s’accommoder de de ses défauts et surtout, s’éloigner de toutes ces images qui ne reflètent pas la réalité. Je lis très peu de blog car justement, c’est pas évident de trouver une ligne éditoriale qui nous convient. Et surtout, une bonne adéquation entre ce que la personne dit et ce que la personne reflète. Certaines, je trouve, se sont perdues dans les méandres de la célébrité et des sirènes de la publicité, ou de tout simplement ce qu’il faut faire/être pour être « fashion » avec une escalade dans le luxe qui au final, ne fait pas rêver puisqu’elles s’éloignent de la simplicité (je pense à Enjoy ou Garance par exemple, qui ne respirent pas le bonheur et la spontanéité)… Oups, je m’égare!!!
    Tout ça pour te dire, reste telle que tu es. Sue les dernières photos de tes posts, si tu ne l’avais pas dit, je n’aurais jamais vu que tu étais peu maquillé (c’est vrai que tu caches souvent tes yeux!!!). Le plus important est que tu résolves ce problème à l’oeil et que tu te sentes bien dans tes baskets 😉

    Bon dimanche à toi! Bises

    Répondre
  • Laure le

    Je me maquille très peu et uniquement quand j’ai envie, sachant que j’ai commencé à 19 ans donc en réalité ça ne fait pas partie de ma vie ^^ J’aime le faire pour me sentir apprêtée et confiante en moi mais c’est tout ! C’est uniquement mental en fait : je me maquille le matin pour aller à la fac, direct je vais penser que ma journée va être extraordinaire et que je suis toute jolie alors que ça se trouve non j’ai toujours mes grosses cernes et basta ! Dans la rue et au quotidien, je ne fais pas réellement attention à si les gens sont maquillés ou pas, c’est un choix et tant que c’est cohérent et qu’on le fait pour soi et non pour les autres ça va
    Toi tu es très jolie, vraiment splendide ! Tu ne devrais pas avoir honte de sortir sans maquillage, il y aura toujours des personnes qui feront des réflexions quoi qu’on fasse ^^ Je comprends que ça soit un travail sur toi-même mais tu verras que plus tu te « forceras » plus tu « apprécieras » de te maquiller car tu le feras pour toi ! Je t’embrasse ❤️

    Répondre
  • Alexia le

    Bonjour Julie,

    je te remercie pour cet article, plein de sincérité et d’authenticité.
    Il tombe à pic pour moi, puisque c’est une reflexion qui m’habite depuis quelques temps maintenant. Et pas plus tard que jeudi, je suis allée travailler sans maquillage, car j’avais les yeux un peu irrités (surement une sensibilité due au pollen). Mais, l’après midi, ayant une réunion, et bien je suis rentrée chez moi me maquiller entre midi et deux ! Je me suis trouvée un peu stupide après coup. C’est vrai, le fait de m’être maquillée me donnait une certaine confiance en moi (un point sur lequel j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir…), comme si ça allait masquer mes petits défauts extérieurs mais aussi intérieurs! Tout comme toi, je n’ai pas une peau « parfaite » , j’ai 32 ans, des petites ridules également, des cernes marqués. Et je me trouve fade sans maquillage, je n’ai pas de grands cils naturellement, et j’ai l’impression d’avoir de tout petits yeux! Mais il est finalement possible qu’il n’y ait que moi qui me vois ainsi…
    Peut-être qu’au fond, le maquillage, le parfum, les fringues, nous sont forts utiles pour nous sentir pleinement actrices de notre corps, nos pensées, l’image que nous souhaitons renvoyer…Mais que peut-être y gagnerait-on à être « sans filtre », pour nous même, pour nous « m’aime » <3
    Je te suis depuis tes débuts, et je viens toujours te lire avec plaisir, même si je ne laisse pas de commentaires. Merci pour ce post, cela te rend encore plus belle, car ta beauté passe aussi par ce que tu dégages, ce que tu offres, et pour cela aussi un grand merci !
    je te souhaite une très belle journée Julie !

    Répondre
  • Milounette le

    Bonne réflexion… et j’espère vraiment que t’arriveras à t’accepter plus au naturel. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui il est difficile de dépasser le regard des autres, et c’est bien dommage.
    Pour ma part, je me suis toujours très peu maquillé, ça se limite au teint très léger et un peu d’anticernes. C’est tout.
    En tout cas si tu arrives à être en accord avec toi même, c’est là où tu resplendiras le plus, et sans (ou peu) de maquillage!!
    Joli dimanche jolie Julie!

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Oui, j’espère aussi mais je pense que j’y arriverai. Au départ je ne me supportais pas, quand je croisais quelqu’un, j’avais envie de me cacher dans un trou de souris. 3 mois après, ça va beaucoup mieux! Même si je ressens toujours une petite gène, rien avoir avec les « débuts ». Et je me trouve moins moche, je dirai même normale. C’est un chemin à parcourir je crois ^^
      Gros bisous ma douce

      Répondre
  • Douns le

    Hey,
    Alors moi j’avais pas le droit de me.maquiller a l’adolescence. Donc j’ai un rapport au maquillage qui n’est pas obligatoire.
    Je sors toujours sans maquillage : d’une parce que je n’ai pas toujours le temps le matin et surtout, je n’ai pas envie de me tartiner, je ne sais pas d’où ça vient.

    Pourtant, j’adore le.maquillage, aller en boutique, en acheter, regarder les nouveautés et tout. Mais je me maquille uniquement quand j’ai entretien pour un job, pour une soirée ou fête particulière.

    Je pense qu’il y a aussi le fait que je ne sais pas trop me.maquiller, il me manque le bon coup de.main.

    Mais j’essaie de m’entraîner 😉

    Il est vrai aussi qu’il est « étrange » de voir les personnes toujours maquillé sans mâke up, mais c’est une habitude à avoir.

    Je te trouve très jolie, comme.beaucoup d’autre femmes que je trouve mieux sans maquillage.
    Je pense que le maquillage doit nous mettre en valeur, pas le contraire.

    Mais je comme disais, c’est une habitude à avoir même si souvent j’aimerais avoir une belle peau et être un canon.
    Hahaha !!

    Bisous la miss 🙂 🙂

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Coucou!
      C’est bien que tu n’aies pas pu te maquiller quand tu étais ado. Je pense que ça influe beaucoup sur le rapport que l’on a au maquillage ensuite. Perso, je n’ai jamais vraiment discuté de ça avec ma mère ou une autre adulte (ou alors je ne m’en souviens pas) et ça m’a toujours paru normal de me maquiller le matin. Comme si je n’avais pas le choix en fait. Ça peut paraitre étrange dit comme ça mais pour moi, le maquillage, c’était moi et le naturel quelque chose à cacher.
      Bref… j’ai enfin pris conscience qu’il y avait un problème alors tant mieux. À 31 ans, il était temps tu me diras ^^
      Je te rejoins sur le fait qu’il est curieux de voir quelqu’un qui est tout le temps très maquillé sans rien. C’était ma hantise avec mon entourage. Certains ne m’avaient jamais vu pas maquillée. Au final, certains mont trouvée fatiguée d’autres n’ont rien dit. Maintenant, tout le monde m’a vue alors je ne m’inquiète plus trop pour ça.
      Enfin, comme tu dis, question d’habitude. Et on s’habitue à tout alors…
      Bisous bisous

      Répondre
  • Tina le

    Salut Julie,

    Je trouve très courageux de ta part d’aborder ce sujet et de partager ça avec nous. Moi ça ne me choque pas de te voir sans maquillage, je te trouve toujours aussi jolie 🙂
    Personnellement je suis passionnée de maquillage mais je ne me maquille que lorsque j’en ai vraiment envie. Je n’hésite pas à sortir voir des amis ou au travail sans maquillage. Même si j’ai aussi droit à des remarques du style « Oh t’as l’air fatiguée » à cause de mes cernes ça m’est égal, c’est mon visage et je n’y peux rien.
    J’espère que tu trouveras une solution pour ton problème à l’œil, et que tu finiras par te sentir bien sans maquillage!
    Rien de mieux que le naturel 😉

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Salut Tina,

      pour être honnête ça fait du bien d’aborder des sujets un peu plus en profondeur par ici avec vous et de pouvoir davantage échanger ensuite 😉
      J’espère réussir à penser de la même façon que toi à terme. Me maquiller pour le plaisir (parce que ça reste quelque chose que j’aime faire) et non plus par obligation parce que j’ai honte de me montrer au naturel.
      Mon problème à l’oeil se calme un peu ces derniers jours, j’espère que ça va continuer dans ce sens!
      Bisous

      Répondre
  • Catherine le

    Hello ^^ bravo pour ce genre de message. Pour ma part, je n’ai jamais porté de maquillage. Il est vrai que personne ne m’a jamais appris à mettre du fond de tein ou appliquer du fard à paupières. J’aime beaucoup voir les photos de Kim Kardashian que je trouve magnifique ou bien regarder les vidéos de youtubeuses beauté. Pourtant je préfère rester avec ma peau au naturelle. J’ai des rougeurs, des boutons parfois mais quand le soleil est là mes taches de rouseurs apparaissent. J’aime ma peau et je préfère l laisser libre et naturelle.
    En tout cas bravo pour ton courage ^^

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      C’est super ça que tu n’en aies jamais ressenti le besoin! Moi ça a vraiment été une envie très jeune et je n’ai plus jamais arrêté. Jusqu’à aujourd’hui. Bravo à toi en tout cas! C’est génial de résister face au « bourrage de crâne » qu’on nous inflige en permanence (ou presque).
      Bisous

      Répondre
  • aline le

    Alors tout d’abord, ma première réflexion en te voyant aussi :
    ça lui fait un visage tellement plus doux, très jolie, autrement certes mais jolie.
    Après je suis exactement comme toi , je ne sors jamais sans maquillage, un minimum du moins sans laquelle je me sens nue, sans assurance et pourtant c’est idiot : mon homme n’a de cesse de me dire qu’il me trouve aussi jolie avec que sans, et nous avons la chance en tant que fille de pouvoir miser sur tellement d’autres choses: jolie coiffures, bijoux, etc… mais c’est vrai qu’aujourd’hui je suis d’accord, ça demande beaucoup de courage car c’est très rare et pourtant je suis sûre que notre peau et nos yeux nous en remercie. En tous cas, je le redis ça n’enlève rien de ton charme, et tes photos sont toujours aussi top et inspirantes pour moi. Bisous, Aline.

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Ah ah! J’ai l’impression que c’est moi qui parle ^^
      On a de la chance d’avoir des amoureux qui nous trouvent jolies au naturel. Finalement nous sommes les seules à nous « mettre des bâtons dans les roues ». On devrait être plus bienveillantes envers nous mêmes et moins critiques je crois..
      Bisous Aline

      Répondre
  • aline le

    Ah et d’ailleurs j’adore ton chemisier! D’où vient-il ?

    Répondre
  • Aurélie - Aunatur-elle le

    Coucou Julie,
    Le maquillage paraît futile mais il nous donne tellement confiance en nous jusqu’à qu’on en devienne accro, à avoir honte de se montrer tel que l’on est réellement. Je me retrouve totalement dans ce que tu dis et je te dis un grand bravo pour avoir réussi à te mettre « à nu » et rassure toi tu es très jolie avec ou sans maquillage !
    Gros bisous <3

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Coucou Aurélie,
      voilà, c’est exactement ça! Presque une drogue finalement!
      Merci d’avoir pris le temps de me laisser un petit mot.
      Bisous bisous

      Répondre
  • Tatiana le

    Juste… MERCI!!!! <3

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Oh mais de rien! Merci à toi de m’avoir lue 🙂

      Répondre
  • Maylis le

    Hello Julie, ça fait plaisir de lire des choses comme ça ! Personnellement je ne me suis jamais tellement maquillé, juste un peu de poudre à 17 ans, puis à 19 ans un peu de mascara et c’est tout… Finalement aujourd’hui j’ai 25 ans et on peut dire que je ne me maquille plus (4 fois par an je suis pas sûr que ça compte ahah). Parce qu’au final je me suis demandée pour qui je faisais ça, et ce n’était certainement pas pour moi, car au final je préfère ma tête sans maquillage ! Alors bien sûr des fois certaines personnes (hommes comme femmes) me demandent pourquoi je ne me maquille pas… J’avoue que ça me révolte toujours qu’on me demande ça car je pars du principe que le maquillage n’est en aucun cas obligatoire et que chacun est libre de faire ce qu’il veut ! Alors tant pis pour les regards Julie, tu verras que la vie est tout aussi belle sans maquillage 🙂
    Bonne soirée Julie !

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Coucou Maylis,
      j’aimerai tellement avoir le même raisonnement que toi! C’est super que tu n’aies jamais ressenti le besoin de te maquiller. Les choses me paraissent tellement plus simples de cette façon.
      Après j’aime le maquillage, je ne dis pas que je ne me maquillerai plus jamais. Pour être honnête, ça me parait un peu compliqué, surtout avec le travail que je fais… MAIS il est hors de question que je continue à me maquiller par obligation, parce que j’ai honte de mon vrai visage. Et je pense que je suis sur le bon chemin. Une question d’habitude, j’en suis sure!
      Bisous Maylis et félicitations pour ta force de caractère et ta confiance!

      Répondre
  • Lili le

    Salut,
    C’est bien la première fois que je commente un article dans un blog, mais tu m’as touchée et j’avais envie de te soutenir.
    Tout d’abord, tu es très belle avec et sans maquillage et je dois dire que je n’ai pas vu non plus une grande différence.
    Personnellement, je me maquille peu et pas tous les jours. Parfois j’ai envie de rester naturelle et d’autre fois j’ai envie d’un peu de couleur ou juste d’un peu de mascara. J’ai aussi commencé à l’adolescence, mais plus tard que toi.
    Je fais très attention à ce que je mets sur ma peau car j’ai une longue histoire d’acné résistante et je n’ai trouvé de vraies solutions qu’avec les médecines alternatives et des produits naturels et bruts. A cause de mes problèmes de peau je me suis posée énormément de question sur la beauté et le bien-être, car je n’avais pas du tout confiance en moi et je voulais trouver des solutions pour aller mieux. J’ai fais de nombreuse recherches sur le web et je suis tombée sur quelques blogs qui m’ont bien aidé et m’ont incité à m’interroger sur la beauté, la santé, l’acceptation de soi etc. L’un de ces blogs est http://www.pinupbio.com/ et il met en avant la bienveillance envers soi et les autres. Je te le conseille vivement si tu ne le connais pas déjà.
    J’ai appris (et apprends encore) à voir les choses avec bienveillance et lorsque j’ai vu la photo de Chloe Miles (que je ne connaissais pas du tout) je n’ai absolument pas été surprise par l’absence de maquillage. J’ai plutôt été surprise par les autres photos qui la montre très (ou trop) maquillée. Je ne trouve pas ça forcément moche ou beau, mais selon moi, on dirait une poupée sans vie comme toute les autres poupées qu’on peut trouver sur internet et ailleurs. Alors que sur la photo sans maquillage, on la voit elle avec ses particularités, ce que je trouve plus intéressant.
    J’imagine qu’en étant blogueuse mode, ça ne doit pas être facile de prendre du recul par rapport à tout ça, mais une grande partie de ce qu’on nous montre dans les médias n’est pas la vraie vie. Et ce sont ces médias qui nous font penser qu’en se maquillant comme une voiture volée, on sera « belle ». Cela sous-entend-il que nous ne le sommes pas sans maquillage ?
    J’ai remarqué que tout ce tralala autour du maquillage peut commence très tôt : certaines petites filles s’amusent à se maquiller pour « se faire belle ». Et je pense que les parents devraient faire attention à ce qu’ils transmettent à leur jeunes enfants fille comme garçon.
    En conclusion, aimes-toi, tu le mérites.

    Bises

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Salut Lili,
      alors déjà, un grand merci d’avoir pris le temps de réagir à mon article, d’autant plus si tu ne le fais pas en général 🙂
      Comme tu le dis, il est difficile, en étant blogueuse de prendre du recul par rapport à l’apparence vu que tout tourne autour de ça… Ceci dit, j’arrive à faire la part des choses entre mes shootings et « la vraie vie ».
      Je ne connaissais absolument pas le site dont tu me parles, je vais aller le regarder de ce pas!
      Aussi, je n’ai plus envie de mettre des cochonneries sur mon visage ou alors pour de façon très occasionnelle. J’ai découvert l’application INCI Beauty qui scanne les produits de beauté et précise ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. Je trouve ça génial! Ça aide énormément à s’y retrouver, ce qui est difficile autrement avec tous ces termes scientifiques.
      Quand au fait que l’idée de devoir se maquiller pour être belle est ancrée dans les esprits à cause de la société, je te rejoins complètement là encore. L’éducation y joue beaucoup. Si ma mère m’avait parlé du maquillage quand j’étais petite, je pense que je l’envisagerai autrement.
      Conclusion, je m’habitue jour après jour à me voir sans maquillage. Au début je me trouvais horrible, aujourd’hui je me trouve « normale ». Peut-être qu’à terme je réussirai à me trouver un peu jolie? Ou pas… le plus important étant de m’accepter telle que je suis et de ne plus en avoir honte. C’est seulement à ce moment là que je me remaquillerai à nouveau. Par plaisir et non par obligation.
      Merci beaucoup pour ta bienveillance!
      Bisettes

      Répondre
  • lily le

    Mais tu es tellement belle au naturelle ! et c’est vraiment sincère

    Gros Bisous ♡

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      T’es un coeur!
      Plein de bisous Lily

      Répondre
  • Lily le

    Bravo Julie pour cette « confession ». Je te trouve courageuse et toujours aussi belle sans maquillage . Personnellement je me maquille très peu. Je suis plus âgée que toi et j’avoue que ces derniers mois, j’utilise le maquillage au travail pour avoir bonne mine. J’en avais assez d’entendre : « que tu es blanche !!! ». De nos jours, il faut toujours être bronzée, en forme, performante au boulot, à la maison, en couple. BASTA !!!! Je m’eloigne du sujet. En tout cas ton article me fait réfléchir et c’est très bien. Bises jolie Julie

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Mais c’est ça! Les gens ne se rendent pas comptent qu’ils sont conditionnés et qu’ils n’ont pas à dire ce genre de choses aux autres. Souvent, ils pensent qu’ils ont le monopole du bon gout et qu’ils doivent le partager ^^
      Bref… mon avis, si tu t’aimes blanche alors reste le! Ne t’oblige pas à mettre du maquillage pour les autres. Est-ce qu’eux s’habillent, se maquillent en fonction de tes gouts?
      Bisous Lily

      Répondre
  • Le Blog de Sienna Lou le

    Coucou! Je pense qu’une femme peut être belle sans artifices. Pendant très longtemps, je ne me suis plus maquillée par ras-le-bol des clichés et par manque de temps! Et ça m’allait très bien même si effectivement on te demande si tu es fatiguée en ce moment! Et puis récemment, j’ai découvert une marque pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur. Un marque de cosmétique avec de vraies valeurs et un vrai message à faire passer aux femmes. Tu sais un peu de quoi il s’agit car je t’en ai parlé! Alors je me dis que maintenant le maquillage peut aider une femme à se sentir belle et avoir confiance en elle et que c’est une bonne chose. Se maquiller doit être un plaisir et j’ai renoué avec ce sentiment! Nous avons la chance de pouvoir user de quelques artifices, alors pourquoi pas? On peut faire des choses tellement fantastique avec le make-up!!! Si tu vois mes avant/après c’est assez incroyable! En tout cas tu es aussi très jolie au naturel! Je t’embrasse affectueusement!

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Mais oui je les ai vus! Et c’est vrai que c’est top! Comme tu dis, le maquillage doit rester un plaisir et non une obligation comme ça l’était devenu pour moi.
      C’est quelque chose que j’aime faire mais j’aimerai aussi réussir à aimer mon visage sans et ne pas en avoir honte quand je n’ai pas de fond de teint, de blush etc… Il faut un juste équilibre entre les deux pour avoir un rapport « sain » au makeup je crois.
      Bisous bisous ma belle

      Répondre
  • Estelle le

    Hello Julie,
    J’ai la « quarantaine épanouie » et je commence juste à oser sortir sans maquillage et à m’en foutre royalement des ‘Tu as l’air fatiguée ca va ? ». Il est vrai qu’a l’heure d’Instagram parfait, des filtres Snapchat et autres embellisseur nous avons de plus en plus de mal avec notre « moi naturel ». Il est pourtant essentiel, à mon avis du moins, de pouvoir s’apprécier au naturel avant de pouvoir s’apprécier quand on est maquillée, coiffée etc….L’estime de soi commence là non ?!?!

    Merci pour cet article il est tellement dans la réalité

    Bonne journée

    Estelle

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Salut Estelle,
      merci pour on témoignage, c’est encourageant de voir que tu arrives à te moquer de ce type de remarques. J’avoue que moi pour l’instant j’ai du mal mais de moins en moins alors j’ai bon espoir que ça me passe au dessus dans quelques temps.
      Comme tu dis, il faut réussir à s’accepter au naturel et à bien faire la part des choses entre ce que l’on voit à la télé, sur Instagram, dans les magazines et la vraie vie.
      Bisous

      Répondre
  • Sissi le

    Avant mes 35 ans je ne me prenais vraiment pas la tête. Un peu de mascara pour allonger les cils et pas plus. Mais maintenant que j’ai tout un tas de défauts qui arrivent avec l’âge … snif. Je ne suis plus du tout à l’aise de sortir sans mon fond de teint et au moins mes yeux de maquillées. Je fais un gros complexe à cause de ma ride du lion et de mes cernes qui, même maquillées, se voient tj trop à mon goût. Donc ton message me fait du bien. Il faudrait que j’essaie de m’aimer au naturel et tu as raison c’est à force de se voir sans maquillage qu’on s’habitue. Tu es tellement jolie sur tu n’as vraiment pas besoin de rajouter quoi que ce soit ! Avec l’été et la chaleur qui arrive, je vais tenter d’en mettre beaucoup moins. Ça sera crème solaire ++ pour éviter que le soleil ne me creuse trop rapidement mes prochaines rides ! Plein de bisous ma belle et malgré tout j’espère qu’on va trouver d’où vient ton soucis à l’oeil. Bisous !

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Oui, je crois qu’il s’agit vraiment d’une question d’habitude. Là tu vois, depuis bientôt 3 mois que je ne mets plus grand chose (un peu de fond de teint et de blush les jours où je dois shooter), je me « fais » plus ou moins à mon vrai visage. C’est difficile mais je me plais à croire que dans quelques mois encore, je me trouverai un peu jolie, peut-être.
      C’est sur que les rides n’arrangent rien mais comme le dit bien Caroline de Maigret « j’aime ma tête d’aujourd’hui parce que c’est celle que je regretterai dans 10 ans » ^^
      Bisous

      Répondre
  • Lamite le

    Mais bichette tu es jolie comme un cœur! et encore plus si tu souris car le sourire, le vrai avec les dents c’est encore mieux que le make-up! Aime toi plus et surtout soi indulgente avec toi même! bises!

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Je suis bien d’accord avec toi! Un grand sourire, ça embellit n’importe quel visage 🙂
      Merci pour ton petit mot plein de bienveillance, ça fait plaisir!
      Bisous

      Répondre
  • Marie le

    Tu es… SUBLIME !

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Merci Marie, c’est adorable 🙂

      Répondre
  • Mademoiselle E le

    Cocuou ma belle. Déjà je voulais te féliciter pour cet article. Ce n’est pas facile d’en parler en général et je trouve que tu as trouvé les mots justes. Pour ma part, cela fait un an que je mets de plus en plus de make-up bio et que j’ai vraiment réduit ma routine. Je me maquille un peu le teint avec un BB crème Fleurante nature et une poudre Avril (maintenant qu’il commence à faire chaud) un peu d’anticerne aussi. Pour les yeux c’est du mascara mais bio car je me suis rendue compte que le mascara conventionnel me piquait les yeux en cours de journée. Et bien sur du rouge à lèvre, mon petit plaisir 🙂 Gros bisous et bon courage

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Coucou! Je suis contente que l’article t’ai plu 🙂
      Concernant le maquillage, je commence petit à petit à me tourner vers le bio aussi. Avec ce problème, j’avais déjà supprimé tout ce que je mettais sur les yeux après avoir vérifié les compos qui étaient plus que dégueulasses pour pas mal de produits que j’utilisais tous les jours… La marque Avril a l’air super! J’ai acheté un nouveau fond de teint chez eux et pas mal d’autres petites choses. Au moins les compositions sont à peu près clean. Bisous bisous

      Répondre
  • Douns le

    Bonjour, j’aimerais savoir quel anticerne tu utilises car les miennes sont très marquées.
    Merci bien

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Salut miss! J’utilisais le Nars Radiant creamy concealer mais maintenant je n’en mets plus du coup. Il marche bien mais la compo est un peu dégueulasse et vu que j’ai un problème à l’oeil, je préfère éviter.
      Bisous

      Répondre
  • Alice le

    Salut Julie,
    Je trouve ça vraiment chouette (pas ta maladie qui d’ailleurs j’espère disparaîtra rapidement!!) de te voir sans make up, et surtout aller vers cette voie mais si comme moi tu n’y étais pas du tout préparée ! 🙂
    Je me maquille aussi depuis plusieurs années, je dirai une dizaine et j’ai maintenant 26 ans. J’avais arrêté le fond de teint ou plutot la poudre il y a quelques années mais me maquiller les yeux étaient primordiales pour moi, je me trouvais comme tu le dis nue avec les yeux démaquillés…comme si je n’étais pas moi même mais quelqu’un d’éteint, de fatigué.. pourtant mes copains m’ont toujours dit me préférer sans maquillage mais j’avais toujours eu du mal à les croire !
    Et un jour alors que je venais de changer de travail récemment dans un univers assez particulier (un ), un collègue m’a dit une semaine après avoir commencé « oublie ton trait noir (d’eye liner) en cuisine, ça va couler avec la chaleur ça sera moche »…alors que depuis 12 ans je me maquillais sans qu’on me dise rien (je travaille depuis 8 ans en restauration) pour la première fois et en plus au travail on me demandait (plus qu’un conseil) de ne pas faire mes fameux « traits noirs », ma marque de fabrique si je puis dire… pour dire la vérité cela faisait quelques mois que j’en avais marre de cette dépendance au « trait noir », que j’essayais de les enlever mais que malgré un cours de maquillage je trouvais que rien ne m’allait aussi bien ! Et donc la je me suis pris une petite claque sortie de nulle part, qui a aboutit à un gros déclic.
    Une semaine plus tard je l’écoutait, pas de trait noir mais j’ai eu beaucoup de mal à me regarder dans le miroir, je ne me reconnaissais pas, j’avais l’impression de pas être moi meme mais quelqu’un de fragile, je faisais plus jeune aussi bref je pense que le décalage etait trop important, j’ai donc craqué le lendemain en remettant ce fameux trait… pourtant mes collègues me disait que ca m’allait bien voir mieux que c’était naturel etc mais bon on est tjs plus dur envers soi même surtout quand on se voit tout les jours dans le miroir ! J’ai donc laissé passer quelques jours pour enfin trouver une bonne alternative je mettais un petit peu de fard à paupière beige clair qui évitait le côté paupières blanchâtres et du mascara, la j’arrivais à m’apprécier je commençais à trouver ça joli puis des fois le matin je mettais que du mascara puis des fois rien, et petit à petit (je dirai 2 mois environ) j’ai réellement appris à m’aimer sans make up, et je comprends pourquoi on m’a dit que c’était mieux, je trouve même que c’est plus « chic » d’être naturelle, plus mature, ça fait plus affirmée bref je suis vraiment contente d’avoir eu ce déclic grâce à cette personne d’ailleurs c’est maintenant mon amoureux et il sait que c’est grâce à lui si je ne me maquille quasiment plus 🙂
    J’espère que tu arriveras aussi à t’accepter sans fards, je pense que seule la patience est le secret, prendre le temps de se voir différemment… et ensuite c’est quand tu te maquillera que tu trouvera ça bizarre et ou tu diras « j’ai vraiment mis Ca pendant 10 ans ?? » 😉

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Coucou Alice,
      merci pour ton témoignage! J’ai beaucoup aimé te lire 🙂
      Je pense que j’aurai pu écrire à peu près la même chose!
      En fait c’est ça, le maquillage (des yeux particulièrement), devient notre « vrai nous » et c’est tellement dur de s’en débarrasser. Comme si on avait un masque qu’on ne pouvait/voulait pas enlever jusqu’au déclic.
      Comme tu le dis bien, les gens peuvent nous dire ce qu’ils veulent, c’est difficile de les écouter… Quand on est habitués à se voir de cette façon, ça fait tellement partie de nous qu’il est très difficile de s’en détacher.
      Perso, je suis dans une période où je suis contente de ne plus avoir honte de me montrer au naturel MAIS j’ai toujours cette envie de me remaquiller comme avant… Je pense que ce que je veux vraiment au fond, c’est réussir à prendre assez confiance en moi pour me maquiller pour le plaisir et non plus pour me cacher. Un long chemin…
      Encore merci pour ta gentillesse et ton temps pour me laisser ce commentaire 🙂
      Belle fin de journée à toi!

      Répondre
  • Douns le

    Petite question ,: as- tu discuté avec ta maman sur cette question beauté et qu’en pense t-elle ? Si ce n’est pas trop indiscret évidemment.
    Bisous

    Répondre
    • julie Lepetitmondedejulie le

      Aujourd’hui oui. En fait ma mère me trouve très bien comme je suis au naturel (évidemment). Elle ne s’est jamais trop maquillée donc je ne tiens pas ça d’elle mais j’aurai aimé qu’on en discute à l’époque, quand j’étais ado. J’imagine qu’elle a voulu me laisser faire ma propre expérience. Je ne pense pas qu’elle pensait que ça pouvait devenir quelque chose de « malsain » entre guillemets pour moi.

      Répondre
  • Douns le

    Merci de ton retour. Oui, pas facile non plus d’être maman.
    J’ai bien aimé lire les avis des autres femmes et surprises de découvrir que tant de femmes soient « dépendantes » car au quotidien, j’ai l’impression de voir autant de femmes maquillées que non.
    Ha vive le naturel les filles 😉

    Répondre
  • Julie M le

    Bonjour Julie!

    Je me suis reconnue dans ton article. Ado je me maquillais peu, pas de fond de teint, juste un peu de mascara. Et puis quand je suis arrivée à la fac, je me suis un peu plusieurs lâchée niveau make-up et je me suis aperçue au fil des années que je ne pouvais plus sortir sans maquillage, même pour la première balade du chien à 6h.
    Et puis il y a un an j’ai perdu ma grand-mère et ma peau est devenue hyper réactive, couverte de plaques rouges à la moindre contrariété, parfois j’avais envie de me gratter comme une malade. Le dermatologue a changé toute ma routine soin et m’ Dit pas de maquillage pendant un mois minimum. La fin du monde, surtout que je suis professeur dans un collège et que les gamins te scrutent toujours de la tête aux pieds.

    J’avais simplement le droit à un peu de poudre libre le mois suivant et un peu de mascara. Avec la consigne d’avoir la peau nue le week-end. Mes voisins me regardaient bizarrement, mes collègues me demandaient si je dormais assez. Et puis finalement je me suis habituée, j’ai appris à me trouver belle au naturel, à sortir le chien la peau nue. Et mes collègues, les voisins et mes proches ont suivi.
    C’est difficile de s’assumer au naturel, mais ça viendra, petit à petit, et un jour totalement.
    Julie

    Répondre
  • Sofia le

    Coucou ! je suis nouvelle ici. Et j’ai apprécié ton article. Je vais te partager mon point de vue. J’aime le maquillage, les packaging, les pinceaux, les couleurs, les RAL etc. Mais je ne me maquille que très peu. Sauf quand je suis amenée à rencontrer du monde ou pour mon plaisir. Mais la majorité du temps je ne suis pas maquillée.

    Ton récit m’a fait un peu de peine. Je n’ai jamais pensé que cela pouvait être aussi dur pour certaines femmes de se voir sans maquillage.

    J’ai beaucoup aimé ta photo. A aucun moment avant de lire l’article j’ai pensé que tu étais complexée. Ta photo est très jolie. Tu n’es pas plus cernée que les autres, tes cheveux un peu en bataille j’adore mdr. Et je ne vois pas d’imperfections.

    Je te souhaite de t’accepter au naturel car tu n’as pas à avoir honte.

    Au plaisir sous un autre article

    Répondre
  • Clémentine le

    Hello !
    Je tombe sur ton blog grâce au dossier de Hellocoton. La première chose que je me suis dit en cliquant sur ton article, c’est « wahou, elle est magnifique ».
    Tu es belle sans maquillage. Je ne te connais pas avec mais voilà, je voulais te le dire :).

    Je ne me maquille plus depuis plus d’un an. Et je ne me suis jamais beaucoup maquillée. Je n’ai jamais mis de fond de teint. Le plus que j’ai été maquillé, c’était pendant ma période émo où je me faisais des yeux très très très noirs.

    Je n’ai jamais eu honte de moi sans maquillage. Au contraire, maintenant quand je me maquille, j’ai l’impression d’être déguisée. C’est assez perturbant haha.

    Le plus important, c’est de s’accepter. Nous allons passé toute notre vie avec nous-même, il est primordial de s’aimer, de s’accepter au naturel pour être véritablement heureux je pense. On peut très bien se maquiller parce que l’on aime ça. Mais je trouve ça un peu triste de pas pouvoir sortir sans maquillage par exemple :/.

    A bientôt,
    Clémentine.

    Répondre
  • Camille Peyssard le

    Hello, j’ai adoré l’article, et ce ton d’authenticité.
    Depuis quelques temps je ne me maquille presque plus, un peu de poudre de soleil de temps en temps et parfois un peu de rouge à lèvre. Mais ça a été une grande première pour moi de ne plus me maquiller le teint.

    En fait il y a tellement d’astuces pour avoir bonne mine au naturel: l’huile d’argousier, les masques à l’argile rouge, le curcuma, les postures de yoga inversée…etc

    Et comme je l’explique toujours à mes lectrices tout part de l’intérieur, donc c’est surtout sur notre hygiène de vie et le contenu de notre assiette qu’il faut se pencher, bien plus que sur une trousse à maquillage! Des aliments vrais et frais, un bon sommeil, une activité physique et de bons soins naturels comme le sauna ou le brossage à sec pour chouchouter sa peau au quotidien.

    Merci
    A bientôt

    Répondre
  • Méla le

    Hey!

    C’est la première fois que je viens sur ton blog. Je ne t’ai jamais vue maquillée donc je ne saurai pas comparer mais sache que je te trouve super jolie!

    Je ne suis pas quelqu’un qui se maquille beaucoup. Le plus que je peux mettre c’est du fard à paupière et du mascara. Le fond de teint n’a jamais été mon truc parce que je trouve ça désagréable sur la peau et en plus je trouve que cela n’est pas joli. Je ne suis pas contre les filles qui en mettent mais ça ne fait pas naturel.

    Pour moi le maquillage sert à s’embellir, à accentuer certains traits du visage qu’on aime et à nous mettre en valeur. Cela ne sert pas à nous cacher.

    Personne n’a une peau parfaite, on a tous des boutons, des cicatrices ou des taches. Nous sommes des êtres imparfaits et c’est ça qui est beau. Ces imperfections nous caractérisent donc pourquoi les cacher?

    Je trouve ton témoignage touchant et courageux. Le maquillage ne doit plus être un besoin pour toi.

    J’espère que tu arriveras à t’accepter au naturel!

    Méla

    Répondre
  • revers le

    Bonjour,
    Je tenais à mettre un petit commentaire parce que moi je suis « l’opposée » de toi (si je peux me permettre de te tutoyer).
    J’ai toujours mis le moins de maquillage possible et surtout le fond de teint, c’est vrai que l’on voit plus vite les défauts mais je préfère moins me maquiller et que ca se remarque que l’inverse.
    Dans ma manière de penser je me suis toujours dit qu’il valait mieux connaître la personne au naturel et la trouver jolie , encore plus quand elle se maquille , que de connaître toujours quelqu’un maquiller et le jour où on l’est pas on nous trouve fatigué ou malade.
    Je suis fière que des personnes comme toi qui sont suivis par un paquet de monde commence à changer à ce sujet parce que c’est comme ça qu’on pourra contre carre ces fausses idées qu’être belle part du fait d’être maquillée.

    Répondre