Blog Mode Le Petit Monde de Julie

Mes séries préférées

IMG_6710 copie

S’il y a bien une chose que j’apprécie particulièrement le soir en rentrant chez moi après un bon petit repas, c’est regarder une série. Plus encore qu’un film peut-être.

J’aime m’attacher aux personnages, rester sur ma « faim » et avoir envie de connaitre la suite une fois l’épisode terminé. J’ai des goûts très éclectiques en la matière. Je peux très bien me laisser séduire par une série très légère et drôle que par une histoire plus sombre et dramatique.

J’ai de la chance parce que l’Homme est aussi très friand de séries, et bien souvent, nous partageons les mêmes gouts. J’ai donc une très longue liste à partager avec vous mais je commencerai seulement avec quelques-unes aujourd’hui.

Je n’ai jamais fait ce type d’article mais j’aime beaucoup les lire sur d’autres blogs. Ils me permettent de découvrir de nouvelles séries ou tout simplement d’avoir des avis sur celles que j’ai déjà vu.

J’espère donc qu’il vous plaira et si c’est le cas, j’en ferai d’autres. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire!

61e68ecd1348aa82d4d1dab721c7f863_large

DESPERATE HOUSEWIVES

On commence avec une série qui, j’imagine, ne sera une découverte pour personne (à moins que vous viviez sur la planète mars), Desperate Housewives. LA série que j’ai suivie de A à Z sans ne jamais rater aucun épisode.

SynopsisWisteria Lane est un lieu paisible où les habitants semblent mener une vie heureuse… en apparence seulement ! Car en y regardant de plus près, on découvre bien vite, dans l’intimité de chacun, que le bonheur n’est pas toujours au rendez-vous. Et peu à peu, les secrets remontent inévitablement à la surface, risquant de faire voler en éclat le vernis lisse de leur tranquille existence…

8 saisons, épisodes de 42 min (série terminée).

C’est bien simple, pendant 8 ans/saisons, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Les personnages sont très drôles et je trouve qu’on s’identifie aisément à une des 4 housewives. On rit, on pleure. Le créateur, Marc Cherry, a l’art et la manière de surfer entre le drame et la comédie. La nouvelle intrigue dans chaque saison nous donne envie de connaitre la suite et évite l’ennui, ça ne « tourne pas en rond ». J’ai revu de nombreux épisodes et je prends plaisir à retrouver Susan, Bree, Gaby et Lynette à chaque fois. S’il y a bien une série à ne pas rater, c’est celle là!

940988Devious1

DEVIOUS MAIDS

Dans la même lignée, Devious Maids, créée également par Marc Cherry.

Synopsis : Quatre femmes de ménage d’origine latine travaillent pour de riches familles au coeur de luxueuses villas de Beverly Hills. Lorsque l’une de leurs amies est tuée dans des circonstances mystérieuses, elles s’interrogent sur leurs rêves et leurs espoirs déçus, sur leurs patrons, tous plus névrosés les uns que les autres, et sur leur avenir…

3 saisons, épisodes de 42 min (saison 4 à venir).

Quand j’ai su qu’une nouvelle série dans le style de Desperate commençait, je n’ai pas pu passer à côté. L’histoire et le style sont assez similaires sauf que là, ce ne sont pas des housewives des beaux quartiers mais des « bonnes » qui travaillent dans les beaux quartiers. Ca n’est pas très « réaliste » mais ça se laisse très bien regarder. C’est très drôle, les intrigues sont également présentes et assez bien ficelées. Peut-être un peu moins « touchant » et plus léger que Desperate.

4b3d5c4cd6935e507ba0b59ae6aea4ef_large

WEEDS

Dans un style assez différent des deux précédentes, Weeds, série avec laquelle j’ai moyennement accroché sur les premiers épisodes puis qui est finalement devenue un « incontournable » que j’ai suivi avec plaisir pendant 8 saisons.

Synopsis : Dans une banlieue respectable de Los Angeles, les apparences sont parfois trompeuses. Les sales petits secrets des uns et des autres vont peu à peu se faire jour. Nancy Botwin, une mère célibataire, vend de la marijuana depuis la mort subite de son mari. C’est sa façon à elle de subvenir aux besoins de sa famille…

8 saisons, épisodes de 26 minutes (terminée).

Les situations cocasses, l’humour et les personnages tous hauts en couleurs (avec mention spéciale pour Nancy, la mère dealeuse) m’ont vraiment convaincue. Une famille trash et délirante à qui il en arrive des vertes et des pas mûres (souvent cherchées). Les acteurs ont un jeu parfait chacun dans leur style et je trouve vraiment interessante l’évolution du personnage de Shane (un des fils). A voir!

o-oitnb-facebook

ORANGE IS THE NEW BLACK

Même créatrice que Weeds, Jenji Kohan, amène sa touche si particulière et déjantée à cette série carcérale.

Synopsis : Entre les murs de la prison pour femmes de Litchfield, la vie n’est pas rose tous les jours. Rattrapées par le passé, des détenues venues d’horizons divers cohabitent dans cette société en vase clos. Si coups bas et tensions sont monnaie courante, l’amour, la solidarité mais surtout l’humour subsistent dans le quotidien des inoubliables prisonnières.

3 saisons, épisodes de 60 min (saison 4 à venir).

J’ai assez rapidement accroché même si à la base, l’univers carcéral n’est pas un sujet qui m’attire particulièrement. C’est d’ailleurs à ça que je reconnais une bonne série, un sujet « sans grand intérêt » au départ qui va finalement devenir passionnant.

Comme dans de nombreuses séries, j’aime beaucoup le mélange du drame et de l’humour. Les histoires de la plupart des personnages sont intéressantes et le jeu juste. J’ai beaucoup aimé voir l’évolution du personnage principal, Piper, même si elle n’en devient pas forcément plus sympathique.

Contrairement à la première saison qui est axée principalement sur elle, les 2 saisons suivantes développent davantage les autres personnages, ce qui est un bon point et donne un nouveau « souffle » à la série.

Petit bémol cependant sur 2 points : la prison qui parait parfois un peu trop « enjolivée » et quelques situations un poil irréalistes.

f44a20a4bb84dcc0caf0e94d5f8b6ece_large

BREAKING BAD

J’ai regardé cette série longtemps après sa diffusion aux US. En fait je n’accrochais pas vraiment avec l’histoire et puis l’Homme m’a convaincue et…. je crois que c’est la seule série à laquelle j’ai été aussi vite accro.

Synopsis : Walter White, 50 ans, est professeur de chimie dans un lycée du Nouveau-Mexique. Pour subvenir aux besoins de Skyler, sa femme enceinte, et de Walt Junior, son fils handicapé, il est obligé de travailler doublement. Son quotidien déjà morose devient carrément noir lorsqu’il apprend qu’il est atteint d’un incurable cancer des poumons. Les médecins ne lui donnent pas plus de deux ans à vivre. Pour réunir rapidement beaucoup d’argent afin de mettre sa famille à l’abri, Walter ne voit plus qu’une solution : mettre ses connaissances en chimie à profit pour fabriquer et vendre du crystal meth, une drogue de synthèse qui rapporte beaucoup. Il propose à Jesse, un de ses anciens élèves devenu un petit dealer de seconde zone, de faire équipe avec lui. Le duo improvisé met en place un labo itinérant dans un vieux camping-car. Cette association inattendue va les entraîner dans une série de péripéties tant comiques que pathétiques.

5 saisons, épisodes de 42 min (terminée).

Malgré un fond très noir, ce qui n’est pas forcément ma tasse de thé, j’ai dévoré cette série! Je n’ai regardé que ça chaque soir à coups de 2/3 voir 4 épisodes. Le jeu des acteurs est parfait. L’évolution et la psychologie des personnages, particulièrement celle de l’acteur principal, Walter White, sont fascinantes. L’Histoire est bien ficelée, on se demande souvent comment les situations vont évoluer et on n’a qu’une envie, savoir comment Walter et Jesse vont agir face à toutes les péripéties qu’ils rencontrent.

Aussi, on sort de l’esthétique « classique » des séries en général avec grandes maisons à la déco dernier cri, acteurs aux physiques de mannequins … etc ce qui la rend beaucoup plus réaliste.

Seul « bémol », mais c’est un point de vue purement personnel, pour le dernier épisode, je m’attendais à quelque chose de plus recherché, par rapport à ce que nous avait habitué la série, j’ai été un peu déçue du coup.

Une série différente mais vraiment passionnante! A voir absolument!

201410011219545af3aa3e3f97d0106563a8f99d788611

THE WALKING DEAD

Une série avec des morts-vivants, j’étais certaine de détester. L’Homme l’ayant commencée tout seul et m’assurant que c’était vraiment chouette (alors que lui non plus n’aime pas particulièrement les zombies), j’ai décidé de lui faire confiance.

Synopsis : Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe d’hommes et de femmes mené par l’officier Rick Grimes tente de survivre… Ensemble, ils vont devoir tant bien que mal faire face à ce nouveau monde devenu méconnaissable, à travers leur périple dans le Sud profond des États-Unis.

6 saisons, épisodes de 42 min (en cours).

C’est terrifiant et grisant. On s’attache vite aux personnages pour qui on éprouve (forcément) de la compassion. Vivre dans un monde de zombies, dur quand même! On se demande qui va survivre, qui va mourir. L’histoire est bien ficelée bien que parfois un peu répétitive sur le long terme. Autant les premières saisons m’ont tenue en haleine, autant j’ai un peu décroché sur la 5 et ça se poursuit sur la saison 6 (surtout sur l’épisode 4).

Malgré tout, je la conseille pour les très bons épisodes des premières saisons.

fear-the-walking-dead-1

FEAR THE WALKING DEAD

J’étais un peu lassée de The Walking Dead alors je n’avais que moyennement envie de me relancer dans son spin-off mais une fois de plus, l’Homme m’a convaincue et il a eu raison.

Synopsis : Madison est conseillère d’orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son mari, elle élève seule ses deux enfants : Alicia, excellente élève qui découvre les premiers émois amoureux, et son grand frère Nick qui a quitté la fac et cumule les problèmes. Ils n’acceptent pas vraiment le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le même lycée et père divorcé d’un jeune adolescent. Autour de cette famille recomposée qui a du mal à recoller les morceaux, d’étranges comportements font leur apparition…

Je craignais une pale copie de TWD et ça n’a pas du tout été le cas. Pour tout vous dire, j’ai trouvé cette première saison de seulement 6 épisodes excellente! Malgré le fait qu’aucun des personnages ne soit vraiment attachant (à mon sens), la réalisation est très réussie et je la trouve encore plus flippante que TWD.

IMG_6727 copie

FACEBOOK • TWITTER • YOUTUBE • INSTAGRAM